Entrons en contact !

Phone Close

7 questions pour tout comprendre de la fin du rtc

15 Jan 2019 Article 4 minutes

Le 30 novembre 2018, la société Orange a annoncé mettre fin à la commercialisation de nouvelles lignes RTC analogiques avec une fermeture progressive des services RTC à partir de 2023. Cette annonce a suscité beaucoup d’interrogations et parfois d’inquiétudes pour les entreprises qui vont devoir faire face à ce changement technologique majeur. Au travers de 7 questions, Hexatel va vous aider à y voir plus clair…

 

Le RTC : qu’est ce que c’est ?

Le RTC (Réseau Téléphonique Commuté) a été déployé en France par Orange (France Télécom auparavant) dans les années 1970-1980. Il s’agit du réseau historiquement utilisé pour fournir un service de téléphonie fixe.

 

Pourquoi mettre fin au RTC ?

Après 40 ans d’exploitation, Orange, en accord avec l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a annoncé mettre fin à l’exploitation du RTC évoquant un réseau de plus en plus compliqué à maintenir. En effet, victime de pannes récurrentes, le réseau représentait des coûts de maintenance élevés. Il devenait, en outre, de plus en plus difficile d’effectuer les changements de pièces requis puisque les commutateurs compatibles ne sont déjà plus produit par les équipementiers télécoms. La décision a donc été prise de changer ce réseau vieillissant pour une technologie IP plus simple et performante.

 

Comment la fin du RTC va-t-elle concrètement se matérialiser ?

Si l’annonce de l’arrêt de la commercialisation du RTC a été faite par la société Orange dès novembre 2018, la mise hors service du réseau n’interviendra pas avant 2023. Un délai minimal de 5 ans a été fixé par l’ARCEP entre l’annonce de la fermeture et la fermeture effective du service RTC.

La migration du RTC vers la téléphonie sur IP s’effectuera progressivement et selon un découpage par zone géographique. Les premiers départements concernés par le passage au tout IP sont les suivants :

  • La Charente-Maritime (17)
  • La Haute-Garonne (31)
  • La Haute-Loire (43)
  • Le Morbihan (56)
  • Le Nord (57)
  • La Seine-et-Marne (77)
  • La Vendée (85)

Voici les étapes clés à retenir du basculement du RTC vers l’IP :

Qui est concerné par la fermeture des services RTC ?

Déployées à partir des années 1970, on considère que la France compte encore aujourd’hui plus de 13 millions de lignes RTC. Si beaucoup d’entreprises ont anticipé la migration de leurs systèmes de téléphonie à l’annonce de la fin du RTC, elles sont encore nombreuses à devoir mener leur démarche de transformation.

On estime que 70% des télécoms d’entreprise reposent en tout ou partie sur des lignes RTC (téléphones, fax, systèmes d’alarmes, terminaux de paiement…)

 

Comment savoir si je suis personnellement impacté par la fin du RTC ?

La fin du RTC ne signifie pas la fin de la téléphonie fixe. Les usages de téléphonie fixe traditionnels seront conservés après le passage à la téléphonie sur IP. Vous devrez faire évoluer votre système de téléphonie si celui-ci repose sur des lignes analogiques. Cela concerne tous vos équipements qui sont directement branchés sur une prise murale ou qui disposent d’une ligne traditionnelle (fax, systèmes de protection, terminaux de paiement…).

Attention également à ne pas confondre RTC et réseau cuivre. Le réseau cuivre sert de support aux services RTC mais également à l’Internet ADSL ou au VPN SDSL. Le réseau cuivre à donc encore toute son utilité au sein de votre réseau informatique.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre opérateur de services de téléphonie, il saura vous indiquer si vous êtes concerné par la fermeture des services RTC et, le cas échéant, vous conseiller et vous accompagner dans la migration de vos services vers la voix sur IP.

Demander conseil

Vers quelles solutions se tourner désormais ?

Déjà de moins en moins utilisé, le réseau téléphonique commuté va être progressivement remplacé par la téléphonie sur IP. En plus des usages de téléphonie traditionnels, la voix sur IP vous donne accès à de nouvelles fonctionnalités de téléphonie évoluées : indicateurs de présence, partage de documents et d’écran, visioconférence…

Si la fin de l’exploitation du réseau RTC a pu être perçue dans un premier temps comme une mauvaise nouvelle, elle représente en réalité une véritable opportunité de moderniser sa téléphonie d’entreprise pour répondre aux nouveaux besoins des organisations et aux nouvelles formes de travail plus mobiles et collaboratives.

L’enjeux réside donc désormais dans la définition d’une stratégie de migration cohérente et adaptée aux enjeux stratégique de votre entreprise.

Comment Hexatel peut-elle vous accompagner dans la démarche de transformation de votre réseau de téléphonie ?

La transformation des réseaux de téléphonie d’un modèle analogique vers un modèle tout IP représente un réel tournant technologique pour les entreprises qui y sont confrontées. Bien anticiper cette transformation et bien la structurer est essentiel. Il faut pour cela :

  • Réaliser une étude d’impact afin d’inventorier les équipements concernés et de mesurer l’ampleur globale du projet
  • Identifier vos besoins et les enjeux stratégiques de votre organisation afin de choisir une solution adaptée à vos attentes.
  • Choisir un modèle de migration adapté
  • Accompagner les usages de vos utilisateurs

C’est sur chacun de ces points qu’Hexatel se propose de vous accompagner. Nous disposons d’une forte expertise et de 75 ans d’expérience dans le domaine des télécoms et réseaux. Cela nous permet d’accompagner nos clients dans l’évolution de leurs besoins de communication et de leurs infrastructures IT.

Retour aux articles